fbpx
Découvrez gratuitement le guide : Comment créer votre ferme à champignons

Le matériel de base pour débuter en myciculture

le matériel indispensable pour débuter en mycicuture
Sommaire

Débuter en myciculture peut être déstabilisant, on ne sait pas par où commencer, quelle méthode employer et quel matériel acheter. 

Dans cet article je vais essayer d’éclaircir le sujet pour vous éviter de dépenser de l’argent inutilement.

Nous allons voir point par point le matériel qui vous permettra de débuter en myciculture avec peu d’investissement.

Vous pouvez obtenir des résultats assez rapidement avec des méthodes simples qui nécessitent peu de chose. Si tout fonctionne bien et que vous aimez le processus de culture, vous pourrez investir un peu plus. 

Monotub : matériel tout en un pour débuter en myciculture

Je me devais de commencer cet article par le Monotub !

C’est pour moi une porte d’entrée magnifique dans le monde de la myciculture.

Une simple boite en plastique suffit pour maitriser toutes les étapes du cycle de culture simplement. Avec cette technique, vous pouvez à la fois cultiver des champignons de couche et des ballots.

Une boite en plastique toute simple

Comme je l’ai déjà remarqué, le Monotub c’est simplement une boite en plastique que vous pourrez trouver n’importe où, avec des trous dedans. 

Une boite de 60 x 40 cm c’est ce qu’il y a de plus classique, mais toutes les tailles sont possible. Il faut juste que la hauteur soit d’eau moins 30cm. 

Une fois la boite en votre possession, il faut la trouer à différents endroits. Ces trous serviront à la bonne aération du substrat. Le substrat remplira la boite sur 10cm environ. Juste au-dessus il faut faire une ligne de trous de 8 ou 10mm (sur tout le contour). Ensuite en hauteur au niveau des quatre coins, faites des 8 trous beaucoup plus grands (entre 5 et 10cm de diamètre).

Une fois tous les trous réalisés, votre Monotub est près. Il vous faudra aussi un sachet poubelle pour faire un fond sur lequel le mycélium s’agrippera.

Du polyfil et ruban microporeux pour que la boite respire

Les deux seules autres choses dont vous aurez besoin sont le polyfil et du ruban microporeux qui serviront à boucher les trous pendant la phase d’incubation.

Si vous aimez cet article, vous aimerez surement aussi :   Monotub : le tout en un pour cultiver des champignons

Le polyfil se trouve en animalerie et servira à boucher les grands trous

Le ruban micropore se trouve en pharmacie et servira à boucher les trous du bas. 

Vous pouvez vous reporter à cette super vidéo de North Spore pour construire votre Monotub !

Martha Tent : matériel complet pour débuter en myciculture

La tente Martha demande légèrement plus d’investissement, mais vous permettra de cultiver plus de champignons en même temps. Tout en vous initiant au contrôle des paramètres de culture.

Mini serre

La base de cette méthode c’est une mini serre de jardin. Vous en trouverez probablement en magasin de jardinage ou sur internet. La serre nous permet de créer un espace où l’on va pouvoir contrôler l’humidité et le renouvellement de l’air. Les étagères déjà fournies avec serviront à poser les ballots de substrats dessus.

Un humidificateur pour débuter en myciculture

Vous pouvez bien sûr fabriquer un humidificateur vous-même, mais pour débuter avec une tente Martha il vaut mieux acheter un petit humidificateur peu cher.

Vous devrez le connecter à la tente grâce à des tuyaux en PVC de la bonne dimension. L’entrée de vapeur d’eau doit se faire en haut, car elle retombe naturellement vers le sol. 

Vous pouvez rajouter un conduit percé de trou pour mieux répartir la vapeur, mais ça ne me semble pas indispensable. Le plus important est qu’elle arrive par en haut.

Un extracteur d’air et des gaines

La deuxième partie de l’installation est l’évacuation d’air. En effet le CO2 et les spores vont vite s’accumuler dans la serre qui n’est généralement pas hermétique en bas. Vous ne voulez surtout pas que tout se retrouve dans votre espace de vie.

Vous devez donc installer une gaine en aluminium accompagné d’un extracteur d’air pour évacuer l’air vicié vers l’extérieur. La sortie d’air doit se trouver en bas de la serre.

L’extracteur peut être installé à n’importe quel endroit le long de la gaine. Un petit extracteur de vmc de 100m3h sera largement suffisant. 

Les contrôleurs : hygromètre, thermomètre et CO2

Vous y êtes presque, mais il vous faut encore deux contrôleurs pour l’humidité et le renouvellement d’air.

Pour l’air, un minuteur classique fera l’affaire. Il faut ensuite calculer par rapport à la force de votre extracteur et le renouvellement nécessaire, combien de minutes par heur il faut qu’il s’active.

Pour l’humidité un contrôleur inkbird est le plus efficace. Si vous ne voulez pas investir tout de suite, vous pouvez utiliser un minuteur aussi. Pour le régler il faut mesurer l’humidité, pour observer combien de temps et à quel interval, l’humidicateur doit s’allumer pour maintenir le bon taux.

Si vous aimez cet article, vous aimerez surement aussi :   Mes conseils matériels

Seau troué : matériel hyper accessible pour débuter en myciculture

Ici ce n’est pas vraiment une technique complète, même si vous pouvez très bien cultiver un seau dans votre cuisine comme vous le feriez avec un kit. Sinon vous pouvez mettre le seau dans votre tente Martha.

Cette technique est plus adaptée à un substrat à base de paille, car il faut que l’air puisse circuler dans le seau.

Préparez le seau de myciculture

Le seau doit être troué de toute part sur les côtés. Faites des trous espacés de 10-15cm et décalés sur chaque ligne.

Ensuite, bien nettoyer le seau avec de l’alcool ménager.

Remplir le seau de substrat

Il ne vous reste plus qu’à mettre votre paille prépasteurisée en alternant avec des couches de mycéliums sur grains.

Refermez le seau et bouchez les trous avec du ruban micropore. Placer en incubation.

Sacs avec filtres : matériel plus spécialisé pour débuter en myciculture

Les sacs avec filtres faits pour la culture de champignons sont bien pour les techniques de débutants ainsi que pour une ferme à champignon professionnelles.

Vous pouvez les faire fructifier comme un kit, mais aussi les mettre dans votre Monotub ou tente Martha.

Préparation des sacs de myciculture

Vous pouvez simplement mettre votre substrat sec dans le sac et rajouter la bonne quantité d’eau bouillante. Ceci est surtout valable si votre substrat n’est pas trop supplémenté, car le risque de contamination est conséquent.

Sinon pasteuriser ou stériliser votre sac à la cocotte.

Innoculer dans un espace stérile

Il faut maintenant inoculer vos sacs avec du mycélium.

Si vous cultivez une espèce agressive comme le pleurote,vous pouvez le faire à l’air libre dans un endroit le plus propre possible. 

Sinon vous pouvez vous fabriquer une boite de travail stérile et inoculé à l’intérieur. C’est très simple, c’est une boite en plastique assez grande pour vos sacs avec deux trous pour vos mains.

Pas besoin de mettre des gants fixés à la boite. L’objectif est d’avoir un air avec le moins de mouvement possible.

Fermer le sac : pinces à linge, trombones, scotch

Pour fermer les sacs, un thermoscelleur c’est le top, mais ça ne sert à rien d’investir là-dedans si on n’est pas pro.

Vous pouvez fermer vos sacs avec des trombones, des pinces au linge ou du scotch.

Personnellement, à l’époque je mettais des trombones dans la boite de travail. Puis je sortais les sacs et je rajoutais du scotch.

Si vous aimez cet article, vous aimerez surement aussi :   Comment aménager une chambre de culture de champignons ?

Conclusion

Vous voilà équipé avec le matériel pour débuter en myciculture ! 

Vous avez donc le choix entre le Monotub ou la Martha Tent.

Le Monotub s’utilise seul, mais vous pouvez aussi mettre un ou deux sacs dedans. La tente Martha est plus versatile et vous permettra de cultiver à peu près tout.

À vous de choisir le contenant le plus adapté à votre substrat et au champignon que vous voulez cultiver.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser en commentaire.

Certains liens dans mes articles sont des liens affiliés. C’est-à-dire que je touche une petite commission qui n’a aucun effet sur votre achat lorsque vous les utilisez. Je ne conseille que des produits dont je suis convaincu de la qualité.

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Articles Populaires
fournisseur mycélium fiable
Mycelium : fournisseurs fiables
sciure de bois pour cultiver des champignons
Le meilleur substrat pour cultiver des champignons [Guide Complet]
comment devenir cultivateur de champignon en france
Comment devenir cultivateur de champignon ? [Mon retour d'expérience]
chaux-eteinte
5 méthodes Low Tech de pasteurisation à froid
hydne herisson
Cultiver l’Hydne Hérisson [Guide Complet] ?
Merci d'avoir lu cet article