fbpx
Découvrez gratuitement le guide : Comment créer votre ferme à champignons

Comment aménager une chambre de culture de champignons ?

cultiver des champignons dans une tente de culture d'hydroponie / chambre de culture
Sommaire

Dans cet article, je vais vous fournir un aperçu des différentes options disponibles ainsi que des équipements nécessaires pour concevoir votre chambre de culture.

 Une salle de culture de champignons peut prendre diverses formes, car elle peut être aménagée dans des structures variées qui ne sont pas spécifiquement conçues à cet effet. Que ce soit dans un bâtiment classique, une tente d’intérieur ou même une cave souterraine, les possibilités sont nombreuses.

Aujourd’hui, je vais me concentrer sur les caractéristiques générales d’une salle de culture, en laissant de côté les détails spécifiques de construction qui offrent une grande variété d’options.

Les caractéristiques d’une chambre de culture

Pour une chambre de culture efficace, quatre éléments clés sont indispensables : la résistance à l’humidité, un renouvellement d’air important, un contrôle précis de la température et un bon éclairage.

La résistance à l’humidité

Pour assurer une chambre de culture adaptée, il est essentiel qu’elle soit capable de supporter l’humidité sans subir de dommages.

Dans un garage ou une maison standard, la modification de la pièce pour atteindre cet objectif peut être difficile. Un revêtement spécifique sur les murs est nécessaire pour permettre l’humidification de la pièce.

En revanche, dans des endroits tels qu’une cave ou une carrière, où l’humidité est naturellement présente, de telles mesures peuvent ne pas être requises. Ces environnements offrent souvent des conditions propices à la culture des champignons sans nécessiter de modifications importantes.

Le renouvellement de l’air est important

Un bon renouvellement d’air est essentiel dans l’espace de culture pour maintenir des conditions optimales.

Cela implique la présence d’entrées et de sorties d’air, notamment des sorties d’air dirigées vers l’extérieur. Ceci est crucial pour évacuer les spores présentes dans la salle de culture, ainsi que l’accumulation de CO2 qui est délétère aux champignons.

Dans une grande carrière, ce dispositif peut ne pas être nécessaire, car l’espace est vaste et permet une ventilation naturelle. Cependant, dans des bâtiments plus confinés, comme une cave, il est impératif d’évacuer les spores vers l’extérieur pour éviter leur accumulation à l’intérieur, ce qui pourrait compromettre la culture des champignons.

Si vous aimez cet article, vous aimerez surement aussi :   Bec Bunsen : comment l'utiliser en mycologie ?

Le contrôle de la température

Le contrôle de la température est également crucial. Cela peut être réalisé en utilisant la température naturelle du bâtiment, en chauffant l’air ou en adoptant une approche passive. Dans des environnements tels qu’une cave, un souterrain ou un parking, une température constante peut être maintenue passivement, sans recourir à une consommation d’énergie supplémentaire.

La lumière

L’aspect de l’éclairage est relativement simple à gérer, car la plupart du temps, des LED sont utilisées pour fournir la lumière nécessaire. Dans le cas d’une culture sous serre, la lumière naturelle du soleil peut être exploitée, mais un voile d’ombrage est souvent nécessaire pour atténuer l’intensité, car la lumière directe du soleil peut être trop forte pour les champignons.

L’exemple d’une tente de culture

Dans la mise en place d’un écosystème pour la culture des champignons, l’utilisation d’une tente de culture offre un cadre pratique pour illustrer le processus de création, car elle représente un espace clos où l’humidité et le renouvellement d’air peuvent être contrôlés. Pour établir cet environnement, plusieurs éléments sont nécessaires.

Tout d’abord, un humidificateur est essentiel pour introduire de l’humidité dans la tente. Deux extracteurs d’air sont également requis : un pour l’entrée et un pour la sortie d’air. Il est recommandé que ces extracteurs aient une puissance similaire, bien qu’il soit souvent conseillé que celui de la sortie soit légèrement plus puissant. Cela peut être nécessaire pour créer une pression négative dans la salle de culture, évitant ainsi que les spores ne s’échappent dans le bâtiment.

La pression négative est privilégiée dans de nombreux cas pour des raisons pratiques, car elle permet de diriger le flux d’air vers l’extérieur. Cependant, la pression positive peut également être utile, notamment pour empêcher l’entrée d’air non filtré dans la pièce. Dans ce cas, le ventilateur d’entrée pousse plus d’air à l’intérieur que celui de sortie, créant ainsi une pression positive qui assure que seul de l’air filtré pénètre dans la pièce.

En ce qui concerne l’humidification, différentes options sont disponibles. Il est possible de fabriquer un humidificateur soi-même, comme décrit dans une vidéo dédiée, ou d’en acheter un. Alternativement, l’installation de buses de pulvérisation d’eau au plafond de la tente peut également être efficace. Ces buses doivent être de haute pression pour créer une fine brume, favorable à la croissance des champignons.

En résumé, pour créer un écosystème propice à la culture des champignons, il est essentiel de maintenir un environnement humide avec un bon renouvellement d’air, tout en limitant la présence de dioxyde de carbone et en fournissant une quantité adéquate de lumière. En utilisant une tente de culture comme exemple, il est possible de mettre en place ces conditions de manière contrôlée, favorisant ainsi une croissance saine et productive des champignons.

Si vous aimez cet article, vous aimerez surement aussi :   Les sacs de culture pour cultiver des champignons [Guide Complet]

Si vous souhaiter cultiver dans ce type d’espace, voici une tente de culture de qualité et à un prix correcte. Elles sont disponibles en différentes tailles selon l’espace que vous avez.

Les différentes options pour installer une chambre de culture

Dans cette partie, nous examinerons les différents espaces potentiels pour la culture des champignons.

Cultiver dans une cave, grotte ou carrière

Les espaces naturels tels que les caves et les carrières offrent des avantages pour la culture des champignons, avec une humidité naturelle et parfois un meilleur contrôle des températures. Cependant, ils sont moins stériles et plus difficiles à nettoyer, nécessitant des espèces résistantes aux infections bactériennes.

Chambre de culture en tente d’hydroponie

Les tentes de culture hydroponiques offrent une solution flexible pour cultiver des champignons dans divers bâtiments. Elles permettent de créer un environnement humide à l’intérieur de structures qui ne peuvent pas être humidifiées autrement. Ces systèmes sont couramment utilisés car ils offrent un contrôle précis de l’humidité et d’autres paramètres environnementaux, même dans des espaces non traditionnels.

Chambre de culture en serres 

Pour la culture en extérieur, les serres sur dalle en béton sont courantes. La dalle en béton offre un avantage crucial : elle est facile à nettoyer, un aspect souvent négligé mais essentiel pour une salle de culture. Les serres installées sur une telle base fournissent un espace propre et bien organisé pour cultiver des champignons.

Cependant, bien que la dalle en béton soit préférable, elle n’est pas indispensable. Certaines personnes réussissent à cultiver sans elle, mais cela demande des ajustements pour gérer la faune et la flore environnantes. En effet, si le sol est simplement recouvert d’herbe ou de terre, cela peut entraîner la présence d’insectes indésirables dans la salle de culture, ce qui nécessite une gestion supplémentaire. En résumé, les serres sur dalle en béton offrent un environnement propre et contrôlé pour la culture des champignons en extérieur, mais d’autres options sont possibles avec des ajustements appropriés.

Chambre de culture en container frigorifique

Les containers frigorifiques sont une option courante pour la culture des champignons. Leur isolation permet de maintenir une température idéale, même par temps ensoleillé ou en hiver, réduisant ainsi les besoins en chauffage, voire les éliminant complètement.

Conclusion

En conclusion, cet article a couvert les principaux aspects de l’aménagement d’une salle de culture de champignons, en explorant divers espaces et méthodes pour créer des conditions optimales. J’espère avoir été complet dans mes explications. Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à les poser dans les commentaires.

Certains liens dans mes articles sont des liens affiliés. C’est-à-dire que je touche une petite commission qui n’a aucun effet sur votre achat lorsque vous les utilisez. Je ne conseille que des produits dont je suis convaincu de la qualité.

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Articles Populaires
fournisseur mycélium fiable
Mycelium : fournisseurs fiables
sciure de bois pour cultiver des champignons
Le meilleur substrat pour cultiver des champignons [Guide Complet]
comment devenir cultivateur de champignon en france
Comment devenir cultivateur de champignon ? [Mon retour d'expérience]
chaux-eteinte
5 méthodes Low Tech de pasteurisation à froid
hydne herisson
Cultiver l’Hydne Hérisson [Guide Complet] ?
Merci d'avoir lu cet article