fbpx
Découvrez gratuitement le guide : Comment créer votre ferme à champignons

Clonage : faire pousser des champignons à partir de champignons

Sommaire

Savez-vous ce qu’est le clonage ? C’est une super technique qui nous permet de reproduire les caractéristiques d’un champignon spécifique. Et le meilleur dans tout ça, c’est que c’est assez simple à faire ! Alors, sortez vos gants stériles et préparez-vous à apprendre quelques astuces pour cloner vos champignons préférés. En fin d’article, je vous détaille une autre méthode pour cloner un champignon dans un environnement non stérile comme lors d’une balade en forêt.

Qu’est-ce que c’est le clonage ? 

Tout d’abord, laissez-moi vous expliquer en quoi consiste le clonage.

L’idée est de prendre un spécimen de champignon qui nous plaît, peut-être parce qu’il a une belle forme, qu’il pousse rapidement ou qu’il se développe dans des conditions spécifiques. En clonant ce spécimen, nous pouvons copier ses caractéristiques et obtenir un champignon identique.

Le clonage est beaucoup plus rapide que le développement à partir de spores. En plus avec les spores, les gènes vont se croiser et on ne sait jamais vraiment quelles seront les caractéristiques du spécimen final.

La méthode pour cloner un champignon

Envirronement stérile pour le clonage

Vous avez besoin d’un environnent plus ou moins stérile pour faire ces manipulations. Bien sûr, moi, j’ai une hotte à flux laminaire, c’est mieux, mais vous n’êtes pas du tout obligé d’en utiliser une. Vous pouvez faire ça dans une boîte à air immobile (style air box) ou autour d’un bec Bunsen. 

L’objectif est de réduire au maximum les risques que l’Agar, qui est stérile, soit contaminée par les organismes présents dans l’air.

Prélèvement et clonage du spécimen

Prélèvement d'un morceau au centre du champignon en prévision d'un clonage
déposer le prélèvement sur l'agar stérile

Tout d’abord, assurez-vous de désinfecter tout l’extérieur du champignon avec de l’alcool pour éliminer les contaminants de type bactéries. Ensuite, stérilisez votre scalpel et ouvrez vos boîtes de pétri contenant de l’Agar stérile. Vous pouvez utiliser différentes recettes d’Agar, mais pour commencer, la recette de base au malt devrait faire l’affaire.

Prenez votre morceau de champignon désinfecté et coupez-le en deux. Ensuite, prélevez un petit morceau de tissu à l’intérieur du champignon, là où il y a le moins de chances de contamination. Ce petit morceau de tissu sera placé sur les boîtes de pétri contenant de l’Agar stérile. Répétez cette étape pour chaque boîte de pétri.

Si vous aimez cet article, vous aimerez surement aussi :   Mycelium : fournisseurs fiables

Incubation des boites de pétri et purification du clone

Une fois que vous avez déposé un morceau de champignon dans chaque boîte, refermez-les et laissez-les incuber pendant une à deux semaines. Pendant cette période, observez la croissance du mycélium. Si le mycélium se développe bien et qu’il n’y a pas de contaminants, vous pouvez prélever un morceau du mycélium sain et le transférer sur une nouvelle boîte de pétri. Répétez ce processus jusqu’à obtenir un clone pur.

Enfin, n’oubliez pas de bien noter chaque boîte de pétri avec la recette de l’Agar utilisée, le type de champignon cloné et les détails du transfert. Cela vous aidera à garder une trace de vos expériences et à éviter les confusions.

Méthode de clonage non stérile avec du carton

Maintenant, vous savez comment cloner vos champignons préférés en utilisant la méthode classique avec de l’Agar stérile. Mais connaissez-vous les techniques de clonage moins stériles ? Eh bien, vous pouvez également utiliser du carton humidifié pour cloner des champignons. Il vous suffit de prélever un morceau de champignon frais, de le déposer sur le carton humidifié et de rouler le carton. Placez ensuite le carton dans un sachet plastique et laissez-le se développer. Cette technique est idéale si vous voulez cloner des champignons en pleine nature. Lorsque le mycélium a consommé tout le carton, vous pourrez récupérer un morceau à l’extérieur du rouleau, là où il y aura le moins de contaminants possible. Pour enfin le multiplier sur du grain.

Conclusion

Voilà, vous avez maintenant toutes les informations nécessaires pour faire pousser des champignons à partir de champignons. C’est une technique qui fonctionne avec toutes les espèces de champignons. Certains sont plus rapides que d’autres à se développer sur l’Agar, vous verrez. 

Dites-moi en commentaires comment s’est passé votre clonage et si vous avez des questions.

Certains liens dans mes articles sont des liens affiliés. C’est-à-dire que je touche une petite commission qui n’a aucun effet sur votre achat lorsque vous les utilisez. Je ne conseille que des produits dont je suis convaincu de la qualité.

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Articles Populaires
fournisseur mycélium fiable
Mycelium : fournisseurs fiables
champignons sans kit
Faire pousser des champignons sans kit c’est facile !
comment devenir cultivateur de champignon en france
Comment devenir cultivateur de champignon ?
chaux-eteinte
5 méthodes Low Tech de pasteurisation à froid
culture pleurote sur paille
Comment cultiver des pleurotes sur de la paille ?
Merci d'avoir lu cet article