fbpx
Découvrez gratuitement le guide : Comment créer votre ferme à champignons
cultiver les champignons

Cultiver le pleurote pulmonaire [Guide Complet]

Sommaire

Le pleurote pulmonaire (pleurotus pulmonarius), aussi a appelé pleurote italien ou pleurote phénix est un champignon similaire au pleurote gris plus classique. Il se différencie par sa forme et sa texture, mais surtout par son adaptabilité aux températures élevées. Ce qui fait de lui un excellent candidat pour une culture de pleurote en été à la place du pleurote gris. Pour ma part je préfère ce pleurote au pleurote gris, même si je trouve le gris plus beau.

Dans cet article, vous trouverez toutes les informations nécessaires pour cultiver le pleurote pulmonaire, ainsi que mes conseils pour le réussir du premier coup.

Une vidéo sur le même sujet

Description du Pleurote pulmonaire

Taxonomie

  • Royaume : Fungi
  • Division : Basidiomycètes
  • Classe : Agaricomycètes
  • Ordre : Agaricales
  • Famille : Pleurotaceae
  • Genre : Pleurotus
  • Espèce : Pleurotus pulmonarius

Description morphologique et gustative

Le Pleurote pulmonaire est identifiable grâce à ses caractéristiques distinctives :

  • Chapeau : Le chapeau de ce champignon mesure généralement entre 5 et 15 centimètres de diamètre. Il est initialement convexe puis s’étale avec l’âge. Le rebord se replie sur lui même lorqu’il est mature. La couleur varie du blanc crème au gris clair.
  • Pied : Le pied du Pleurote pulmonaire est court et excentré par rapport au centre du chapeau. Il mesure environ 2 à 8 centimètres de longueur et est généralement de la même couleur que le chapeau.
  • Chair : La chair de ce champignon est ferme, épaisse et de couleur blanche. Elle dégage une agréable odeur de champignon lorsqu’elle est coupée.
  • Lames : Les lames du Pleurote pulmonaire sont espacées, décurrentes (c’est-à-dire qu’elles s’étendent légèrement le long du pied) et de couleur blanche. Elles sont intercalées de lamellules, de petites lamelles situées entre les lames principales.
  • Spores : Les spores de ce champignon sont blanches. Elles sont libérées à maturité et peuvent être observées sous la forme d’une fine poudre blanche sur les lames.

Son goût est très similaire au pleurote gris. Un goût de champigon classique qui tire vers le fruit de mer voir la noisette. Personellement je lui préfère sa texture qui est plus croquante. Je trouve aussi que la saveur de champignon est plus prononcé. À vous de gouter et de me dire lequel vous préférez.

Si vous aimez cet article, vous aimerez surement aussi :   Cultiver le pleurote jaune [Guide Complet] ?

Milieu naturel du Pleurote pulmonaire

Le Pleurote pulmonaire est un champignon saprophyte, ce qui signifie qu’il se nourrit de matière organique en décomposition. Il est principalement présent en Amérique du Nord, en Europe et en Asie.

Il préfère les climats tempérés et pousse généralement à la fin du printemps et en été. On le trouve souvent sur les troncs d’arbres vivants ou morts, ainsi que sur les souches ou les branches tombées dans les forêts ou les zones boisées.

Culture du Pleurote pulmonaire

Méthodes de culture du Pleurote pulmonaire

Il se cultive en colonne de plastique ou en sacs à filtre, mais aussi en bouteilles ou en seau

Pour cultiver des pleurotes en seau, voici un guide complet en vidéo.

La paille est plus adaptée aux colonnes et aux seaux, tandis que la sciure fonctionne mieux avec les sacs à filtres et les bouteilles. 

Substrat adapté

On peut cultiver le pleurote pulmonaire sur paille ou tout autre substrat ligneux (canne à sucre, rafles de maïs, cosses de graines…). Il est assez adaptable comme les autres espèces de pleurotes. Cultivé sur paille, il vaut mieux larder le substrat avec du blanc sur grain plutôt que du blanc sur sciure. 

La sciure de bois fonctionne également bien. C’est une des rares espèces qui poussent aussi bien sur les résineux que sur les feuillus. Vous pourrez le cultiver entre autre sur le bois d’aulne, de frêne, de tremble, de hêtre, de bouleau, de conifère, de peuplier, de douglas, de sapin, d’érable, de pin, de chêne et d’épicéa.
Vous pouvez le cultiver sur sciure pasteurisée ainsi que supplémentée. Ou alors sur buche et en planche au potager.

C’est un champignon hyper versatile dans ces possibilités de culture.

Récolte

La récolte est assez facile, bien que les grappes tiennent un peux moins ensemble que le pleurote gris. Comme tout les pleurotes prenez soin le manipuler avec délicatesse. Les chapeau se fendent facilement. Conservez le à 2°C dans un environnement légèrement humide mais pas hermétique.

Ce champignon est prêt à être récolté lorsque le bord du chapeau se replie sur lui même vers le haut.

Paramètres de culture du Pleurote pulmonaire

ÉtapeTempérature (°C)Humidité (%)CO2 (ppm)Luminosité (lux)Durée (jours)
INCUBATION20-2290-100>5000X14-16
INITIATION10-2790-95400-800800-15003-5
FRUCTIFICATION10-2785-90400-8001000-15003-5

Mes conseils 

Le pleurote pulmonaire est très simple à cultiver, de part sa rapidité et son adaptabilité à une variété de substrats.

Si vous aimez cet article, vous aimerez surement aussi :   Cultiver le pleurote de panicaut [Guide Complet]

Le mycélium de pleurote se propage rapidement, il faut veiller a ce qu’il ai assez d’oxygène pour soutenir cette croissance et donc ne pas trop humidifier le substrat et l’étouffer. 

Vous pouvez le cultiver de 10 à 27 °C donc quasiment partout et toute l’année.

En fructification, le pleurote a besoin d’un renouvellement d’air important et constant. Vérifiez à l’aide d’un capteur de CO2 ou en observant les champignons. Si les tiges sont longues avec des petits chapeau, la concentration en CO2 est surement trop importante.

À moins d’utiliser une variété sans spores (type SPOPO), les pleurotes en relâchent une quantité conséquente. Ne cultivez pas plus de deux ou trois ballots dans un espace de vie. Portez un masque FFP3 dans votre chambre de culture. Portez attention à rejeter les spores en dehors de votre habitation et loin de tout passage de personnes. Récoltez les pleurotes jeunes, elles se conserveront d’autant plus.

Conclusion

J’espère que vous réussirez la culture du pleurote pulmonaire grâce à cette fiche. Pour ma part je prend beaucoup de plaisir à le voir apparaitre à chaque fois que les chaleur d’été reviennent. N’hésitez pas à explorer les autres fiches de cultures si vous êtes tenté par la culture d’autres espèces.

Certains liens dans mes articles sont des liens affiliés. C’est-à-dire que je touche une petite commission qui n’a aucun effet sur votre achat lorsque vous les utilisez. Je ne conseille que des produits dont je suis convaincu de la qualité.

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Articles Populaires
fournisseur mycélium fiable
Mycelium : fournisseurs fiables
champignons sans kit
Faire pousser des champignons sans kit c’est facile !
comment devenir cultivateur de champignon en france
Comment devenir cultivateur de champignon ?
chaux-eteinte
5 méthodes Low Tech de pasteurisation à froid
culture pleurote sur paille
Comment cultiver des pleurotes sur de la paille ?
Merci d'avoir lu cet article