fbpx
Découvrez gratuitement le guide : Comment créer votre ferme à champignons

La culture de champignon au potager 

strophaire vin rouge cultivé au potager
Sommaire

La culture de champignon au potager c’est possible et c’est même bénéfique pour les plantes qui s’y trouvent. En effet, les champignons ne poussent pas seulement dans le noir d’une cave. On peut aussi les cultiver au milieu des légumes et des fleurs de son jardin. 

Ils ont plusieurs bénéfices pour votre potager que je vais détailler en première partie de cet article. 

Ensuite j’expliquerai où, quand et comment établir votre planche de culture de champignon.

Les bénéfices de la culture de champignon au potager

Recyclage des rebuts du jardin

Le tout premier bénéfice qu’apporte la culture de champignon est le recyclage des rebuts du jardin. Habituellement brûlés ou emmenés à la déchetterie.

Je parle ici des branches d’arbres, de la sciure et des copeaux de bois. Vous pouvez même cultiver des champignons sur des bûches fraiches. La paille et le fumier sont aussi deux bons substrats de culture. 

Cultiver des champignons sur ces matières va permettre de les décomposer beaucoup plus rapidement que dans la nature. En l’espace de quelques semaines, votre planche se sera transformée en festin pour les vers de terre qui adore tout particulièrement les matières mycéliennes (= colonisé par le mycélium de champignon).

Apports de nutriments au sol et production de nourriture

La décomposition de ces matières permet de retourner les nutriments beaucoup plus rapidement au sol et donc aux autres plantes, tout en produisant de la nourriture. 

Vous produisez des champignons là où il n’y aurait pas de plante dans tous les cas, c’est-à-dire dans les allées ou entre chaque plant. Le même substrat sur lequel poussent les champignons sert de paillage, se décompose, nourrit le sol et donc vos plantes. Par la même, il retient l’eau dans le sol en évitant l’évaporation.

C’est pour cela que la culture de champignon est hyper complémentaire avec les cultures du potager. 

Détoxification des sols 

Un atout complémentaire de la culture de champignon au potager est qu’ils peuvent détoxifier les sols. En particulier le genre pleurotus. Des études tendent à montrer qu’ils peuvent décomposer les hydrocarbures, bien que cela reste à vérifier scientifiquement et sur le terrain. 

Si vous aimez cet article, vous aimerez surement aussi :   Mes conseils matériels

Vous pourriez donc utiliser une culture de pleurote afin de dépolluer un sol avant de l’utiliser comme potager. Dans ce cas-là, vous ne mangerez pas les champignons bien sûr. 

La culture de champignon en planche 

Les champignons cultivables en planches au potager

On peut cultiver beaucoup d’espèces en planches, néanmoins le substrat varie d’une espèce à l’autre. Il faudra donc bien vérifier que l’espèce visée est compatible avec les matières premières que l’on a à notre disposition.

Les champignons les plus communément cultivés au potager sont les pleurotes (Eryngii, ostreatus) et le strophaire vin rouge.

Bien d’autres espèces sont cultivables en planches. La plupart des agarics. Certaines variétés d’agrocybe comme la pholiote du peuplier. Le lépiote et le coprin chevelu. Le pleurote de l’Orme (Hypsizygus ulmarius) dont les bienfaits sur les plantes voisines sont reconnus. Le Nameko (pholiota nameko). 

Quand établir sa planche de culture ?

On peut établir une planche du début du printemps au début de l’automne. 

La règle étant de donner suffisamment de temps au mycélium pour coloniser toute la planche avant l’arrivée de l’hiver. Le printemps est généralement le meilleur moment pour installer de grand lits de culture alors qu’en approchant de l’automne on se contentera de plus petites zones.

Les espèces saprophytes (décomposeurs de matière) ont besoin de 4 semaines pour s’installer confortablement et pouvoir résister à l’hiver. Les températures extrêmes ainsi que les gelées de surface ne les atteindront ensuite pas.

Ou établir sa planche de culture de champignon au potager ?

On va porter attention à l’habitat que l’on fournit aux champignons : le lieu, la topographie, l’exposition au soleil et l’usage de bois natif ou de déchets du jardin.

Le plus simple est d’observer là où poussent des champignons naturellement. Les endroits opportuns sont ceux où l’eau coule après la pluie. Où il y a des plantes qui créent de l’ombre et protègent du vent.  

Le potager est donc un super endroit, car les jardins sont des sources d’eau et d’ombres. On peut facilement créer des rangées de champignons entre les rangées de légumes et ainsi optimiser tout l’espace. 

Un mur exposé nord est aussi un endroit intéressant. Le mur est un puits de chaleur qui garde l’humidité et protège de fluctuations de températures ainsi que du vent. 

Quel susbtrat choisir ?

Les matières premières que vous allez utiliser dépendent du champignon que vous voulez cultiver. Chaque espèce a ses préférences. Les agarics préfèrent le fumier. Les pleurotes s’adaptent à beaucoup de matières. La strophaire vin rouge peux à la fois consommer le bois, mais aussi la paille. 

Si vous aimez cet article, vous aimerez surement aussi :   Cultiver les champignons comme un pro en 5 étapes essentielles

Vous pouvez aussi faire l’inverse, selon les matières à votre disposition vous pouvez chercher qu’elle espèce de champignon poussera dessus.

Comment établir sa planche de culture de champignon au potager

Passons maintenant à la pratique. 

Le mycélium

On peut transplanter du mycélium sauvage ou des spores récupéré sur un spécimen, mais ce n’est pas les techniques qui ont le plus de chances de réussir. 

Pour cette planche, nous allons utiliser du blanc fabriqué de manière stérile. L’avantage d’utiliser du blanc de culture est sa plus grande pureté. Les deux types de blancs sont les céréales et la sciure de bois. Pour une culture en extérieur, la sciure de bois est bien plus adaptée. Avec du grain les oiseaux, insectes et vers de terre viennent rapidement le manger. La sciure a aussi l’avantage de fournir plus de points d’inoculation que le grain, résultant en une croissance plus rapide du lit de mycélium.

Cliquez ici pour accéder à la liste de fournisseurs fiables de mycélium.

Installation de la planche de culture de champignon au potager

Préparez d’abord un lit de votre substrat que l’on humidifie jusqu’à saturation. 

Ajoutez ensuite le mycélium en le répartissant bien partout avec un râteau ou à la main. La technique des lasagnes marche également. La quantité de blanc à utiliser varie de 5 à 50 %. Avec un juste milieu à 20%. Dans tous les cas, les points d’inoculations doivent être assez proches afin de former une couche continue de mycélium rapidement.

Recouvrez  la planche d’une protection (carton, planche de bois, tissu…) afin de la protéger du soleil et de conserver l’humidité.

Entretien de la planche

Arrosez ensuite la planche une fois par semaine.

Afin de réussir sa culture, il faut fournir au mycélium un environnement dans lequel il peut s’étendre naturellement et continuellement. Lorsque le mycélium à consommer toute la matière soit il fructifie soit il dépérit. La vitesse de croissance dépend de la qualité du blanc, du substrat et des conditions météo. 

Lorsque l’on observe que la planche est entièrement colonisée, on peut choisir de stimuler la fructification ou d’élargir la planche. Les champignons peuvent fructifier naturellement si les conditions sont réunies. Sinon on peut stimuler la fructification en enlevant les protections et fournissant de l’humidité. Si l’hiver arrive et que les températures vont être trop froides pour que le mycélium se répande alors on ne doit pas ajouter de substrat. On protège la planche avec un paillage pour l’hiver. 

Si vous aimez cet article, vous aimerez surement aussi :   Cultiver le pleurote de panicaut [Guide Complet]

Une planche si elle est nourrie constamment peut survivre quelques années.

Conclusion

J’espère que cet article vous aura motivé de lancer une planche de culture de champignon dans votre potager ou jardin. De toutes les méthodes qui existent pour cultiver des champignons, c’est une des plus simple et gratifiante. 

Vous pouvez aussi explorer le super site de violon et champignon, qui regorge d’infos pour cultiver des champignons en extérieure.

Bonne myciculture à tous ! 

Certains liens dans mes articles sont des liens affiliés. C’est-à-dire que je touche une petite commission qui n’a aucun effet sur votre achat lorsque vous les utilisez. Je ne conseille que des produits dont je suis convaincu de la qualité.

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Articles Populaires
fournisseur mycélium fiable
Mycelium : fournisseurs fiables
comment devenir cultivateur de champignon en france
Comment devenir cultivateur de champignon ?
champignons sans kit
Faire pousser des champignons sans kit c’est facile !
sciure de bois pour cultiver des champignons
Le meilleur substrat pour cultiver des champignons
culture pleurote sur paille
Comment cultiver des pleurotes sur de la paille ?
Merci d'avoir lu cet article