fbpx
Découvrez gratuitement le guide : Comment créer votre ferme à champignons

La vérité sur le bois de résineux

Sommaire

Faut-il utiliser du bois de résineux pour cultiver des champignons ? La réponse donnée à cette question varie, mais il en ressort souvent que l’utilisation de résineux est déconseillée. 

Comme moi, certains d’entre vous vivent peut être dans une région où il est difficile de trouver du bois de feuillus et se demandent s’ils peuvent utiliser du résineux à la place.

Ma réponse est oui, mais seulement dans certains cas et dans certaines conditions. 

Pourquoi le bois de feuillus est-il conseillé ? 

Le bois de feuillus est le bois à privilégier si vous pouvez vous en procurer facilement. Dans leur milieu naturel, la plupart des champignons cultivables prospèrent sur des essences de feuillus. 

Par exemple, la pholiote du peuplier ou le Maitake qui pousse souvent près des chênes et châtaigner. 

Le « shi » dans Shitake est le nom d’un arbre japonais proche du chêne et du hêtre. 

C’est toujours mieux d’associer une espèce avec l’essence de son milieu naturel, mais lorsque l’on cultive ce n’est pas toujours possible. 

Certaines espèces sont adaptées à une essence seulement, d’autres sont plus versatiles. 

L’expérimentation est, comme d’habitude en myciculture, primordiale.

Pourquoi le bois de résineux est-il souvent déconseillé ? 

On déconseille souvent d’utiliser du bois de résineux, car il n’est pas adapté à toute les espèces de champignons. 

Les conifères sont généralement moins riches en azote que les feuillus. Ils peuvent aussi contenir des molécules antifongiques caractérisées par une forte odeur de résine. 

Tous les résineux ne sont pas équivalents. 

Le cèdre, le cyprès et les pins contiennent des composés antifongiques, ce qui rend leur utilisation délicate. Malgré cela, j’ai déjà personnellement observé des résultats positifs avec une de ces essences. 

Certains champignons peuvent pousser directement sur des résineux comme le douglas et l’épicéa. 

C’est le cas du Shitake, de l’Enoki, l’Hericium coralloides ou encore le pleurote pulmonaire. 

Il y en a d’autres, il faut vérifier au cas par cas ou tester à petite échelle.

Si vous aimez cet article, vous aimerez surement aussi :   5 méthodes Low Tech de pasteurisation à froid

Comment rendre du bois de résineux utilisable

Maintenant si vous souhaitez cultiver des espèces qui ne sont à première vue pas adaptées aux conifères, il y a quelques actions à mener. 

Par fermentation 

La fermentation est la première technique traditionnellement utilisée. 

Il suffit de laisser un tas de sciure ou broyat de résineux au soleil pendant un mois. Tout en maintenant le tas humidifié à 60%. On peut ajouter une bâche par-dessus pour éviter une trop grande évaporation. On retourne le tas une fois par semaine pour distribuer la chaleur et uniformiser la fermentation. 

Cette technique permet de prédigérer le bois et de diminuer la présence d’antifongique. 

Je n’ai personnellement pas testé cette méthode. Si c’est votre cas, faites-moi un retour en commentaire, ça m’intéresse. 

Granulés de bois de résineux

Une autre option serait d’utiliser des granulés de bois de résineux. Largement disponible en grande surface et peu chère, c’est un substrat de premier choix. 

La chaleur utilisée pendant le processus de pelletisation permet de rendre le bois plus digeste et d’éliminer une partie des principes actifs volatiles. En plus des autres avantages de cette forme qui sont la facilité de stockage sur le long terme et une diminution de la quantité de contaminants dans le substrat. 

Champignons adaptés au bois de résineux

Bien sûr, le meilleur moyen de s’assurer des résultats avec les résineux est de choisir des espèces de champignons adaptés à ce type de bois. J’en ai cité quelques-unes plus haut. 

Pour les plus téméraires d’entre vous, il est aussi possible de réaliser un travail de sélection et de clonage. Afin d’habituer une souche au conifère pour ensuite l’isoler. C’est un travail de longue haleine, mais qui permet de travailler avec des essences d’arbres locales et une plus grande diversité de champignons. 

Conclusion 

Il est donc possible d’utiliser du bois de résineux comme substrat en faisant attention à quelques règles. 

Choisissez les bonnes espèces de champignons. 

Travaillez avec du bois fermenté ou des granulés. 

Et surtout, expérimentez à petite échelle. Le monde de la culture de champignons n’en ait qu’à ses débuts et il reste beaucoup de chose à découvrir.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager à d’autres cultivateurs qui n’ont que du résineux à porté de mains. 

Et faites-moi vos retours d’expérience en commentaire !

Certains liens dans mes articles sont des liens affiliés. C’est-à-dire que je touche une petite commission qui n’a aucun effet sur votre achat lorsque vous les utilisez. Je ne conseille que des produits dont je suis convaincu de la qualité.

ARTICLES SIMILAIRES

3 réponses

  1. Bonjour,
    Nickel, j’adore ton blog.

    As-tu testé les pulmos sur granulé de résineux ? Si oui, quel type de résineux ?

    Oak & Spore en Nouvelle-Zélande utilise du résineux d’après ce que je vois sur les vidéos.

    1. Bonjour,
      J’ai déjà essayé la pleurote pulmonaire sur du pellet de douglas. Ça fonctionne bien. Je pense que le type de resineux a peu d’importance.

Laisser un commentaire

Articles Populaires
fournisseur mycélium fiable
Mycelium : fournisseurs fiables
champignons sans kit
Faire pousser des champignons sans kit c’est facile !
comment devenir cultivateur de champignon en france
Comment devenir cultivateur de champignon ?
chaux-eteinte
5 méthodes Low Tech de pasteurisation à froid
culture pleurote sur paille
Comment cultiver des pleurotes sur de la paille ?
Merci d'avoir lu cet article