fbpx
Découvrez gratuitement le guide : Comment créer votre ferme à champignons

La culture sur bûche de champignons

La culture de champignons sur buche - méthode
Sommaire

La culture sur bûche, une pratique répandue, consiste à inoculer des bûches fraîches avec du mycélium, puis à patienter pendant l’incubation. Ensuite, la magie opère : les champignons éclosent sur ces bûches.

Cette approche, simple et efficace, offre une façon naturelle et gratifiante de cultiver vos propres champignons. Lisez la suite pour découvrir tous les détails de cette méthode enrichissante.

Essence de bois la plus adaptée à la culture sur buche

Pour réussir la culture sur bûche, le choix des essences d’arbres est crucial. Optez pour des bûches de feuillus ou de résineux, selon les champignons que vous souhaitez cultiver. Privilégiez les feuillus pour une grande variété de champignons.

Veillez à ce que les bûches soient fraîches, mais pas trop. Idéalement, attendez environ un mois après leur coupe. Cette période permet à la bûche de conserver suffisamment d’humidité et de nutriments pour favoriser la croissance des champignons. 

La méthode pour cultiver des champignons sur bûche

Une fois que vous avez sélectionné vos bûches et qu’elles ont reposé suffisamment longtemps, passez à l’étape suivante : la préparation des bûches pour l’inoculation. Pour ce faire, vous aurez besoin d’une perceuse et d’une série de forets. Le conseil courant est de percer des trous en losange le long de la bûche. Cette disposition favorise une meilleure répartition du mycélium et donc une colonisation homogène de la bûche.

Une fois les trous percés, préparez votre mycélium. Vous pouvez l’obtenir sous forme de sciure ou de chevilles inoculées avec du mycélium. Insérez ensuite le mycélium dans les trous que vous avez préalablement percés. Veillez à bien répartir le mycélium dans l’ensemble des trous pour assurer une colonisation optimale de la bûche.

Une fois l’inoculation terminée, il est temps de laisser les bûches incuber. La particularité de la culture sur bûche réside dans le fait que l’incubation se fait à température ambiante, en utilisant les variations saisonnières pour stimuler le processus. Contrairement à d’autres méthodes qui nécessitent des environnements contrôlés, la culture sur bûche s’adapte aux conditions naturelles. Ainsi, vous n’avez pas besoin de chauffer de grandes pièces pour incuber les bûches. Cette approche respecte le rythme de la nature et vous permet de tirer parti des saisons pour cultiver vos champignons.

Si vous aimez cet article, vous aimerez surement aussi :   Cultiver la pholiote du peuplier [Guide Complet]

Si vous cherchez des chevilles ou du mycélium sur sciure pour cultiver vos champignons, cette boutique est super.

Quand cultiver sur bûche ?

L’inoculation des bûches doit être minutieusement planifiée pour garantir des résultats optimaux.

Idéalement, cette étape devrait être effectuée pendant une période spécifique de l’année, et le plein hiver se révèle être le moment idéal.

Pourquoi donc l’hiver ? Simplement parce que c’est à cette période, juste avant ou au début de l’hiver, que l’on procède à l’abattage et à l’élagage des arbres, fournissant ainsi une source abondante de bûches fraîches.

En prévision des mois plus chauds du printemps et de l’été, où les bûches incuberont, il est essentiel que l’inoculation soit effectuée juste avant cette période. Cela permet au mycélium de se développer et de coloniser la bûche alors que les conditions environnementales sont idéales pour favoriser sa croissance.

Il convient également de noter que l’incubation des bûches demande du temps, en particulier pour certaines variétés de champignons. Pour les pleurotes, par exemple, l’incubation peut durer environ deux à trois mois, tandis que pour le shiitake, elle peut s’étendre sur une période plus longue, allant de 6 à 12 mois. Cette longue période d’incubation souligne l’importance d’inoculer les bûches tôt dans l’année, afin de permettre aux champignons de se développer pleinement et de fructifier avec succès lors de la saison propice.

La fructification 

Après l’incubation, nous attendons avec impatience l’automne, période propice à une baisse de température qui stimulera la pousse des champignons. De plus, l’apport d’eau est crucial pour encourager leur développement.

Vous avez deux options : attendre les pluies naturelles ou arroser vos bûches selon les besoins.

Toutefois, contrairement à d’autres méthodes de culture, la maîtrise totale de la fructification sur bûche reste limitée. La durée d’incubation est significativement plus longue en raison de la densité du bois, demandant au mycélium plus de temps pour coloniser l’ensemble de la bûche.

Surveillez les extrémités de la bûche : lorsque vous observez le mycélium progresser vers le centre, c’est le signe que la colonisation est en cours. Une fois la bûche entièrement colonisée, vous pouvez choisir d’attendre les conditions naturelles favorables ou d’intervenir en stimulant la pousse par l’arrosage ou la trempette. 

Conclusion

La culture sur bûche offre une approche fascinante et écologique pour cultiver des champignons chez soi. Nous avons parcouru les grandes étapes de cette méthode, depuis la sélection des bûches jusqu’à la fructification des champignons. Comme vous l’avez vu, la culture sur bûche ne nécessite pas de ressources énergétiques importantes pour l’incubation, ce qui en fait une option respectueuse de l’environnement. De plus, elle évite l’utilisation de plastique, contribuant ainsi à réduire notre empreinte écologique.

Si vous aimez cet article, vous aimerez surement aussi :   Les 10 erreurs de débutant en culture de champignon

Cette méthode séduit par sa simplicité et sa capacité à utiliser les ressources naturelles de manière efficace. En attendant les conditions climatiques favorables pour la fructification ou en intervenant de manière proactive par l’arrosage, vous pouvez influencer le processus de croissance des champignons.

Si vous souhaitez découvrir d’autres méthodes pour cultiver des champignons, je vous encourage à lire cet article.

Certains liens dans mes articles sont des liens affiliés. C’est-à-dire que je touche une petite commission qui n’a aucun effet sur votre achat lorsque vous les utilisez. Je ne conseille que des produits dont je suis convaincu de la qualité.

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Articles Populaires
fournisseur mycélium fiable
Mycelium : fournisseurs fiables
comment devenir cultivateur de champignon en france
Comment devenir cultivateur de champignon ?
champignons sans kit
Faire pousser des champignons sans kit c’est facile !
sciure de bois pour cultiver des champignons
Le meilleur substrat pour cultiver des champignons
culture pleurote sur paille
Comment cultiver des pleurotes sur de la paille ?
Merci d'avoir lu cet article