fbpx
Découvrez gratuitement le guide : Comment créer votre ferme à champignons

L’eau déjà présente dans un substrat (comment la calculer)

Sommaire

Un substrat bien humidifié est un des facteurs importants pour obtenir de bons résultats. Notamment une bonne incubation et un bon rendement. L’eau que l’on rajoute pour humidifier son substrat n’est pas la seule qui est importante. On oublie souvent l’eau qui est déjà présente dans le substrat. C’est du contrôle de celle-ci dont je vous parle dans cet article.

Une vidéo sur le même sujet

Conservation de son substrat

Tout d’abord j’aimerais vous parler de la conservation de votre substrat. Ce n’est pas le sujet principal de cet article même si ça a un lien. 

Il est recommandé de conserver votre substrat dans un endroit sec à l’abri de l’humidité. Le risque est qu’il moisisse si jamais il y a trop d’eau contenue à l’intérieur. 

J’ai moi-même un tas de sciure que je conserve à l’abri de la pluie, mais à l’extérieur tout de même. Ce qui fait varier son taux d’humidité à l’année. J’ai de la chance, chez moi il fait soit chaud et sec, soit froid et humide. Ce qui laisse peu de fenêtres pour que ma sciure moisisse.

Faites donc attention à la manière dont vous conservez votre substrat, surtout si vous êtes dans un climat chaud et humide.

L’eau que contient déjà votre substrat

Que vous travailliez avec de la sciure, de la paille ou autre chose, votre substrat contient un certain taux d’humidité qui peut varier au fur et à mesure de l’année.

Les granulés sont peut-être la seule exception, car les matières sont bien compressées et déshydratées par un processus thermique puissant.

Si vous considérez votre substrat comme sec, vous pourriez rajouter trop d’eau lors de la préparation. Votre mycélium aurait du mal à se développer correctement, car il étoufferait. 

Pour vous donner un exemple, ma sciure livrée en janvier, contenait 40% d’eau. Aujourd’hui en septembre, elle en contient seulement 25 %.

Je vous recommande donc de contrôler l’eau déjà présente dans votre substrat une fois par mois. 

Comment calculer le taux d’humidité d’un substrat

Voici donc la méthode simple que j’utilise pour connaitre la quantité d’eau présente dans ma sciure.

  • Prélevez une certaine quantité de votre substrat. 
  • Pesez là.
  • Répartissez le tout sur une plaque allant au four.
  • Enfournez le tout à 150°C pendant deux heures (le mode soufflerie est conseillé pour évacuer l’eau).
  • Repesez le substrat à la sortie du four.
  • La différence entre les deux pesées est la quantité d’eau présente dans votre substrat.
Si vous aimez cet article, vous aimerez surement aussi :   Comment cultiver des champignons sur de la sciure de bois 

Vous pourrez maintenant calculer le pourcentage d’eau facilement. 

Prenez ce taux d’humidité en compte avant de rajouter de l’eau à votre substrat et atteindre l’humidité désirée.

L’eau déjà présente dans les grains de céréales

Pendant longtemps, j’ai fait mon mycélium et je mettais 40 à 50 % d’eau.  Je ne comprenais pas pourquoi mon grain éclatait. Je me suis très vite rendu compte que mon grain contenait déjà de l’eau. Ce grain je l’ai acheté à un céréalier qui considère c’est séché et il a raison, mais ce n’est pas 100 % séché, il y a déjà un certain pourcentage d’eau à l’intérieur. Dans mon cas il contenait déjà 15% d’eau.

Vous pouvez donc appliquer la même méthode que je viens d’expliquer en mettant le grain au four et en faisant la différence. 

Conclusion

Vous savez maintenant que votre substrat ainsi que vos grains de céréales contiennent déjà une certaine quantité d’eau. Il faut la prendre en compte pour ne pas rajouter trop d’eau lors de la préparation de votre substrat. 

Je vous conseille de contrôler le taux d’humidité une fois par mois. Il évoluera plus ou moins selon les conditions de stockage de vos matières premières. Dans tous les cas, conservez vos matières dans un endroit sec est toujours mieux, mais pas indispensable. 

À bientôt sur tamas champignons

Certains liens dans mes articles sont des liens affiliés. C’est-à-dire que je touche une petite commission qui n’a aucun effet sur votre achat lorsque vous les utilisez. Je ne conseille que des produits dont je suis convaincu de la qualité.

ARTICLES SIMILAIRES

Laisser un commentaire

Articles Populaires
fournisseur mycélium fiable
Mycelium : fournisseurs fiables
champignons sans kit
Faire pousser des champignons sans kit c’est facile !
comment devenir cultivateur de champignon en france
Comment devenir cultivateur de champignon ?
chaux-eteinte
5 méthodes Low Tech de pasteurisation à froid
culture pleurote sur paille
Comment cultiver des pleurotes sur de la paille ?
Merci d'avoir lu cet article